Qui se cache derrière le succès de la chanson en darija de Diana Haddad ?

Depuis quelques semaines vous avez sans doute entendu et vu le dernier clip de la chanteuse Libanaise DIANA HADDAD… chanté en Darija….

 

Un succès actuel au Maghreb et dans le Moyen Orient qui a fort étonné le public et professionels de la musique car Diana chante en Darija…. mais juste une question…. dont beaucoup de gens se posent….
Le succès actuel de la chanson « La Fiesta » de Diana Haddad est due au producteur marocain ZâD. Né à Beni-Mellal, vécu à Casablanca et basé actuellement en France, Zâd est le 1er producteur qui a exporter la darija marocaine. En l’exportant d’abord dans le Moyen Orient, le voilà en tête des charts avec « La Fiesta » interprétée par Diana Haddad, une chanson entièrement en darija marocaine, et dont c’est une première pour la chanteuse.
On découvre notre darija dans un autre style avec un accent légèrement oriental.

Pour composer et réaliser « La fiesta » qui parle de la joie et du bonheur, il aura fallu 5 mois de travail à ZAD,avant de la dévoiler au grand public. L’accueil du public, très enthousiaste, a rendu l’artiste très heureuse. Pour Diana une collaboration avec des Marocains, ZâD en particulier via le label YEIN France, était très importante car elle voulait ajouter cela a sa carrière. Le vidéo-clip avec Diana tourné à Marrakech, est très rythmé avec des senteurs marocaines. Celui-ci passe déjà depuis des semaines en boucle sur les chaines musicales au Moyen Orient.

Pour ZÂD, la collaboration avec Diana Haddad était pas évidente au départ, vu que cette dernière est très pointilleuse sur la qualité des titres et le fait que le dialecte marocain est pas très facile à prononcer, cela était un challenge risqué pour elle. Réussir ce projet était pour elle une priorité, elle voulait également être un peu l’ambassadrice de ce dialecte au Moyen Orient. La chanson est classée actuellement N°1 dans beaucoup de radio charts inclus le Maghreb.

Sur cette lancée ZÂD continue son challenge avec d’autres artistes, en tant que producteur au sein de son label Yein France, crée en 2006. Le but de YEIN France est de donner des moyens supplémentaires aux nombreux artistes Marocains, afin de libérer leur créativité et aussi de pouvoir se faire connaitre à l’étranger et pouvoir vivre de leurs talents et créations.
Yein France apporte également une aide aux artistes pour des accords de distribution avec les principaux groupes, des plateformes numériques et des opérateurs téléphoniques..

YEIN FRANCE s’est ouvert à la musique traditionnelle marocaine en distribuant officiellement à l’international les catalogues de différents producteurs Marocains soufrant notamment du piratage.

Zâd ….. Everybody keep connected », le meilleur reste à venir !

CP

Advertisment

You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*